9 novembre

Vendredi 9 novembre
Soirée inaugurale –

Ouverture des portes de la salle Linné à 19H30
RESERVATION/BILLETTERIE  –

20h00DOLMA, LA PETITE KHAMPA – 52 MN
Réalisation : Mario Colonel et Bertrand Delapierre
Production : Camp de Base – France – 2017

A la recherche de Dolma, la mystérieuse enfant du Tibet.

Au cours d’un voyage au Tibet, Mario Colonel, photographie une enfant au regard rebelle et mystérieux. Revenu  chez lui à Chamonix, il va  réaliser que ce portrait va exercer sur tous ceux qui l’aperçoivent, une véritable fascination. Habité par cette image, quatre ans après, il  décide de partir à sa recherche. De monastères  en campements nomades,  à travers les montagnes, il nous entraîne vers un Tibet complètement inédit. La quête encore hasardeuse devient une ode à cette zone encore peu touristique. Au bout de deux voyages, il finira par retrouver cette enfant mystérieuse. Réalisant que cette quête à travers cette région du Kham, située à l’ouest de la Chine, sera aussi un véritable voyage initiatique, sur les chemins de l’humanité…

 

21h30BECOMING WHO I WAS – 95 MN
Réalisation et production : Chang-yong Moon et Jin Jeon – Corée du Sud – 2016Becoming-who-I-was

L’émouvante histoire d’un enfant (reconnu comme étant la réincarnation d’un haut moine bouddhiste tibétain) et d’un vieux moine qui lui dévoue sa vie.

Angdu n’est pas un garçon ordinaire : qualifié de «Rinpoché», il a été, dans une vie antérieure, un grand maître du bouddhisme et, dès l’âge de cinq ans, est considéré comme un saint dans son village des montagnes indiennes. Son parrain Urgain, moine et médecin traditionnel, le prépare avec affection, pendant des années, à transmettre un jour sa sagesse.

Toutefois, pour qu’Angdu puisse retourner dans son cloître du Tibet, très éloigné, il faut attendre l’arrivée d’un envoyé. Mais les années passent sans que personne ne vienne, et son prestige dans le village finit par s’étioler. Urgain ne le laisse pas tomber pour autant et, un jour, ils décident tous deux, sans aide extérieure, de prendre le chemin long et pénible du «Toit du monde».

Pendant huit ans, nous accompagnons le «saint» en devenir, qui reste malgré tout un jeune homme comme les autres, et écoutons ses espoirs et ses rêves. Grâce à sa narration tranquille et réconfortante ainsi qu’à ses magnifiques images des montagnes de l’Inde septentrionale, cet impressionnant documentaire se mue aussi en expérience extraordinaire pour les spectateurs.