Samedi 18 mai 2019

— MATIN —
Les entrées aux projections du matin sont gratuites

9h00 – SAINT-CASSIEN, UN LAC SOUS-PRESSION – 60 MN
Réalisation : Réalisation Jérôme Espla
Cosmopolitis Productions – Seasons – France

saint cassien, festival film saint vallier de thiey, festival nature environnement

Dans les profondeurs des eaux du lac de Saint Cassien, un des habitats les plus remarquables en Europe, mais en danger, pour ses carpes géantes et ses silures de grande taille.

10h00 – DANS LES ENTRAILLES DU SOUS-SOL – 45 MN
Réalisation : Réalisation Vincent Amouroux
Co-production Arte France et Transparence Production – France

Un documentaire de la mini-série « Voyage sous nos pieds »

voyage sous nos pieds les entrailles du sol, festival explorimages saint vallier de thiey, festival explorimages nice 06

Le sol qui nous supporte est un monde encore peu exploré. Un voyage souterrain inédit à la découverte des principales formes de vie qui œuvrent dans le sous-sol, dans les premiers mètres jusqu’à très grande profondeur.

11h00 – OBJECTIF SAUVAGE – 80 MN
Réalisation : Josua Preiswerk, Cédric Strahm, Martin Ureta
Autoproduction – Suisse 2018

Objectif Sauvage, festival explorimages nice, cannes film

Trois aventuriers suisses partent en expédition en forêt d’Amazonie bolivienne, à la recherche de la lagune Chaplin. Cette lagune est une étendue d’eau douce en plein coeur de l’ Amazonie bolivienne. Elle fait office de véritable chimère pour les autochtones et les scientifiques. Qualifiée d’inaccessible et de magique, nombreuses sont les expéditions qui auront échoué à en percer les secrets.

— APRÈS-MIDI —

14h00 – JUNGWA, L’EQUILIBRE ROMPU – 52 MN
« La terre pleure, nous ne l’écoutons pas ! » Stanzin Dorjai (Gya) – Réalisateur

UNGWA, L’EQUILIBRE ROMPU

Le Ladakh, petite région du nord de l‘Inde, subit depuis plusieurs années de terribles catastrophes naturelles, possibles conséquences du dérèglement climatique, qui font régulièrement de nombreuses victimes. En août 2010 des pluies torrentielles et sans précédent dévastent le Ladakh (Himalaya indien), entrainant des centaines de maisons dans des coulées de boue et faisant plus de 500 victimes. Un auteur-réalisateur ladakhi, Stanzin Dorjai (Gya) retourne sur les lieux sinistrés et interroge paysans et bergers sur les drames qui se nouent depuis une dizaine d’années dans ces déserts de haute altitude, à l’écosystème si fragile. Partout il rencontre la même incompréhension d’un peuple qui, depuis des millénaires, de par sa philosophie boudhiste, a toujours respecté la nature et l’environnement, jungwa en ladakhi.

15h00 – CHANTS ET DANSES DU LADAKH – 120 MN
Spectacle Interprété par un groupe d’enfants ladakhis de passage en France dans le cadre d’un échange culturel organisé par «Tisser la Paix »

CHANTS ET DANSES DU LADAKH

Avant le spectacle : présentation des enfants et extrait du film  «Ce que nous avons peut-être perdu » réalisé par Stanzin Dorjai  et Christiane Mordelet. Ce film apporte un regard critique sur le mode de vie occidental. Profitant de la présence des enfants il y aura, avant et après le spectacle, un échange avec le public durant lequel ils nous confiront leurs impressions sur la France.

CHANTS ET DANSES DU LADAKH

CHANTS ET DANSES DU LADAKH

Jusqu’à 20 danseurs et chanteurs sur scène (dont deux musiciens) – des marionnettes géantes – une dizaine de changements de costumes tout au long des 90 mn de spectacle.

La recette des projections et du spectacle sera reversée à l’association « Tisser la Paix » (aide aux enfants et à leurs familles)

FILM + SPECTACLE
Adultes : 8,00 €
De 10 à 18 ans : 6,00 €
Gratuit pour les enfants < 10 ans

17h15 – LES TEMPLES DE LA NATURE : MADAGASCAR – 45 MN
Réalisation : Bruno-Victor Pugebet – Coproduction ArteFrance – Cinétévé

Film documentaire de la série Empreintes Sonores

Christian, Holl, madagascar

Madagascar compte 80 % de faune et de flore endémiques. Autant dire que l’île est un sanctuaire pour les chercheurs ou les voyageurs passionnés de nature. Christian Holl décide de se rendre dans les Tsingy de Bemahara, une immense forêt de pierres classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Née sous la mer il y a 200 millions d’années, cette cathédrale gothique unique au monde est constituée de fossiles et de débris de coquillages où dorment des sons que Christian voudrait réveiller. Les fines lames de calcaires se transformeront sous les maillets de ce « musicien de la nature » en un véritable xylophone de pierres…

18h15 – CONFERENCE / RENCONTRE AVEC CHRISTIAN HOLL
Christian Holl expliquera son rôle de médiateur sonore entre la nature et l’Homme. Il présentera à cette occasion le projet d’exposition sonore, avec la grotte de Baume Obscure et le CIMSEK (Centre d’Interprétation du Monde Souterrain, de l’Eau et du Karst)  dans le Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur.

Christian, Holl, madagascar

Artiste acousticien, compositeur, et chasseur de sons,  Christian Holl parcourt le monde depuis plus de 35 ans avec les plus grands réalisateurs de films animaliers et ethnographiques. Il compose en même temps les partitions de plus de deux cent documentaires. Il a mis au point un système d’enregistrement permettant d’être à l’écoute du cœur de la matière, qu’elle soit végétale, minérale ou animale. Il donne ainsi une relecture sonore de notre planète à travers des sonorités jusqu’à ce jour jamais révélées.… En quelque sorte, l’âme sonore du monde…

 « La planète a son chant. Notre monde est un immense orchestre pour qui sait tendre opportunément l’oreille. Chaque élément, minéral, animal ou végétal, chaque grain de lumière, chaque mouvement d’air, chaque objet possède sa propre mélodie. En chacun d’eux se cache la clé d’une immense partition. Encore faut-il la révéler et faire chanter le silence…Chasseur de sons et musicien, je compose des musiques qui témoignent de la vie d’une terre, de celles des hommes, des animaux et des plantes qui l’habitent. Je rends audible l’inaudible pour révéler la partition secrète de la Planète … »

Le blog de Christian Holl :
http://christianholl.blogspot.com/

Participation aux frais (film + conférence)
Adultes : 3,00 €
De 10 à 18 ans : 2,00 €
Gratuit pour les enfants < 10 ans

— SOIREE CINE-DEBAT —

20h00 – HUBERT REEVES, LA TERRE VUE DU COEUR – 90 MN
Réalisation : Iolande Cadrin-Rossignol – Canada / France – 2018
Coproduction/diffusion : Ligne 7 – Maison 4/3 – Janelosa Films

« Au cœur d’une immense galaxie, cette petite planète qui porte la vie et que nous habitons, c’est avec le cœur et pas seulement le cerveau qu’il faut la regarder. Condition nécessaire à notre propre survie »

la Terre vue du Coeur, hubert reeves

Autour de Hubert Reeves et Frédéric Lenoir, des scientifiques, auteurs et artistes nous interpellent : la biodiversité est aujourd’hui menacée. Le film met en relief la lutte épique dans laquelle nous sommes tous impliqués, qu’on le veuille ou non : d’un côté la destruction de la planète s’accélère et de l’autre les initiatives pour la protéger et la restaurer sont en plein essor. De quel clan ferez-vous partie ?!

Si certains humains sont à l’origine de la crise, d’autres, de plus en plus nombreux, s’y attaquent à bras le corps et créent des solutions. Ensemble, dans ce film dédié aux générations futures, ils nous rappellent à quel point le vivant sous toutes ses formes est un fascinant et touchant mystère qu’il ne tient qu’à nous de préserver !

Inspirés et inspirants, les grands vulgarisateurs, scientifiques et citoyens engagés nous proposent des pistes d’actions collectives concrètes et à notre portée.

Et nous. Que faisons-nous ?

TABLE RONDE SUR LES INITIATIVES LOCALES
A l’occasion de cette projection sera organisée une table ronde. Toutes personnes, associations, structures privées ou publiques désireuses de participer seront les bienvenues.
– Voir les participants –

la Terre vue du Coeur, hubert reeves

Participation aux frais
Adultes : 7,00 €
De 10 à 18 ans : 4,00 €
Gratuit pour les enfants < 10 ans