Accueil

– 23 ème festival international de l’image
de nature et d’aventure –

Du vendredi 9 novembre au dimanche 11 novembre 2018

– EDITO –

Le 23ème festival Explorimages  vous invite à découvrir de belles et grandes aventures autour du monde, des aventures humaines, sportives, scientifiques, des expéditions et des explorations engagées sous toutes les latitudes, altitudes et longitudes avec plusieurs invités qui viendront  échanger avec le public.
A travers notre sélection de films nous souhaitons valoriser l’esprit d’aventure comme source d’épanouissement individuel et collectif, éveiller le grand public aux enjeux de la connaissance de l’autre, de l’ailleurs et du monde dans sa globalité, semer le désir du dépassement, du défi et de la poursuite de ses rêves. La préservation de la nature et de l’environnement, l’écotourisme, le développement durable sont également des sujets qui nous tiennent particulièrement à cœur.

Une partie de la programmation est composée de films amateurs autofinancés ou de films dont les auteurs, réalisateurs, monteurs n’ont pas (ou très peu) d’appuis pour boucler leur budget et mener à bien leur projet. Notre rôle, comme tout festival, c’est donner à ces réalisations l’opportunité d’être vues, reconnues, peut-être primées et bénéficier ainsi d’une communication susceptible d’augmenter les chances d’une  diffusion sur les chaines de télévision,  de faciliter  aussi l’accès à des financements pour de nouveaux projets.

Pour cette édition 2018 nous attirons particulièrement votre attention sur les deux très belles soirées du vendredi 9 novembre et du samedi 10 novembre. Les séances débuteront à 20h00 précises avec des films et des invités remarquables.

Les films du vendredi soir marqueront le festival par leur originalité, leur esthétisme avec deux histoires émouvantes, d’une part celle d’une jeune  tibétaine et d’un photographe sur les hauts plateaux du Kham au Tibet oriental, d’autre part celle d’un jeune garçon du Ladakh qui, persuadé d’être la réincarnation d’un grand maître tibétain, tente  de rejoindre en Chine, avec l’aide d’un  vieux moine et médecin traditionnel,   le monastère  dans lequel il aurait vécu dans sa vie antérieure.

Les films du samedi soir marqueront le festival par les fortes montées d’adrénaline qu’ils vous procureront  tout au long d’un programme dense et varié, riche en aventures extrêmes dans les montagnes les plus sauvages du monde !
Nous vous attendons nombreux. Bon festival !!!

 

Patrick BESSUEILLE
Président du festival EXPLORIMAGES

festival film nature aventure, film nature, film aventure, festival nice, festival film côte azur, festival aventure alpes maritimes, adventure and nature film festival, adventure film festival riviera, festival riviera

 

PALMARES – édition 2018

Chaque année, depuis 1996, le jury du festival International de l’Image de Nature et d’Aventure EXPLORIMAGES a la tâche particulièrement difficile de choisir les documentaires primés lors de la clôture du festival. 

Le jury était composé cette année de six grands voyageurs passionnés de cinéma documentaire, de vidéo et de photographie : Michel Detay (Président), Anne-Marie Zicavo-Detay, Michel Parpay, Jean-Claude et Brigitte Pique, Philippe Chassang.

Pour cette 23ème édition les jurés ont visionné 19 documentaires. A quatre de ces films ils ont ainsi attribué les prix suivants :

PHOENIX D’OR DE L’AVENTURE

C’est le grand prix du Festival Explorimages.

**OBJECTIF SAUVAGE** de Josua Preiswerk, Cédric Strahm et Martin Ureta                                                                                                                            

Bravo et félicitations pour ce film extraordinaire qui nous a totalement émerveillés et aussi énormément touchés pour l’expression des valeurs d’engagement, de professionnalisme, de partage, de responsabilité et d’éthique qu’il sublime, car jamais aussi bien exprimées dans ce festival que par cette équipe de trois jeunes gens portés par leur mission naturaliste et … sauvage.

Un grand bravo pour cette réalisation exceptionnelle !

 

PHOENIX D’ARGENT DE L’AVENTURE

**MARCHER POUR GENNA** de Frédéric Furnelle et Olivier Bourguet                                                                                                                             

Démarche très originale de faire le pèlerinage eux-mêmes à pied pour couvrir une des géographies les plus extraordinaires de l’Éthiopie : des montagnes du Simien au cœur spirituel de Lalibela.

Immense pudeur à approcher les hommes et les femmes sur la route lors de magnifiques rencontres. Générosité et esthétique époustouflante mais néanmoins discrète.

En un mot, Genna révèle en 90 minutes l’âme toute entière d’une terre et de son peuple et provoque un sentiment bouleversant d’élévation, qu’il soit lié ou non à la religion.

 

PHOENIX D’ARGENT DE L’AVENTURE
PRIX SPECIAL DU JURY

** HIMALAYA, LA MARCHE AU-DESSUS** de Eliott Schonfeld                                                                                                            

Un homme seul, presque seul, juste accompagné une partie du film par Robert… son cheval , réalise, avec des moyens rudimentaires, comme si de rien n’était, une succession d’exploits inouïs qui l’amènent à livrer, en un style qui le définit, des messages qui mélangent une merveilleuse et puissante philosophie de vie, un humanisme radieux, de l’humour irrépressible, une absence bienfaisante d’ego, … le tout avec tant de talent et de simplicité que le sillage de son œuvre continue à miroiter longtemps encore après le générique de fin.

Pour la beauté, la puissance et la sobriété de cette écriture cinématographique unique et parfaitement maîtrisée, le jury a décidé de primer deux fois ce film.

 

PHOENIX DE BRONZE DE L’AVENTURE

**DOGS ON THE ROCKS**     de Mathieu Rivoire                                                                                                                  

Un très beau film d’aventure en Laponie suédoise à 145 kilomètres au nord du cercle polaire arctique. Une aventure d’hommes et des chiens de traîneau embarqués ensemble à la recherche de cascades de glace vierges. « Dogs on the Rocks » est un magnifique film d’aventure et d’amitié, à lire entre poésie et exploit sportif.

Des images d’une grande pureté technique et esthétique content la belle histoire de l’amitié entre hommes et chiens, aussi fous les uns que les autres d’infini, de glace et de liberté. Et des histoires comme celle-ci, c’est tout ce dont on a besoin.

 

GRAND PRIX DU PUBLIC

A l’entrée de chaque séance (chacune comprenant 3 ou 4 films en compétition), le public reçoit un bulletin qui lui permet de noter chacun des films visionnés (entre 1 et 10). A l’issue des projections les spectateurs sont invités à placer leur bulletin dans l’urne située à la sortie de la salle. Le comptage est fait au prorata du nombre de bulletins recueillis (entre 100 et 250). Une note moyenne est ainsi attribuée. Elle permet de classer les films par ordre décroissant et d’attribuer le prix à celui ayant obtenu le meilleur score.

Pour cette 23ème édition le Grand Prix du Public est ainsi revenu au film suivant :

**LE PASSEUR DE LA NAHANNI** de Dominique Snyers

Ils étaient prés de deux cent spectateurs à découvrir cette belle aventure dans le grand nord canadien où quatre jeunes néophytes rêvaient d’escalader la « Tour de la Fleur de Lotus » , une grande paroi légendaire à laquelle il a fallu accéder en canot par une descente de 550 km sur la rivière Nahanni .

Le public a plébiscité cette histoire (note 9/10) dans laquelle Dominique, un vieux baroudeur de 33 ans leur ainé, les a accompagnés pour leur transmettre son savoir et son expérience. Ce « passeur » a ainsi contribué à ce que tous, malgré des motivations et des objectifs parfois personnels, fassent preuve d’un véritable esprit d’équipe pour parvenir au bout de leurs défis sportifs, humains et multi générationnels. Tandis que Dom réalise son rêve d’adolescence en chevauchant les rapides de la Nahanni, il découvre aussi que la Fleur de Lotus sera son dernier “Big Wall”. Une aventure poétique ou s’entrecroisent rêves et réalité.

Mais il serait injuste de ne pas citer aussi les cinq autres titres également très fortement appréciés et séparés les uns des autres de seulement quelques dixièmes de point (notes comprises entre 8,9 et 8,2 /10)

2ème : ** HIMALAYA, LA MARCHE AU-DESSUS** de Eliott Schonfeld

3ème : **BOMB’HEROES** de Maelle Poncet et Pierrick Crozier

4ème  : **DOG’S ON THE ROCKS** de Mathieu Rivoire

5ème : ** B’HIKE AND BASE** de Jeremy Condamine

6ème : ** OBJECTIF SAUVAGE** de Josua Preiswerk, Cédric Strahm et Martin Ureta